LABORATOIRE ESPACE CERVEAU - STATION 21 // JOURNÉES D'ÉTUDE "CARTOGRAPHIE DES NOUS / LE MÉNAGEMENT DE LA TERRE"

→ Journées d'étude à La Ferme des Blés Barbus, Truinas (Drôme) & en ligne sur zoom
Depuis 2016, le projet Cosmomorphe reconsidère l’humain comme un être vivant parmi les autres pour composer un monde commun, humain et non humain.
En 2019, à partir des Stations 15 – « Faire Chair, comment changer de paradigme dans des mondes enchevêtrés ? » – 16 – « Métamorphose et contamination, la permanence du changement » – et 18 – « Rituel·le·s » –, s’est fait jour la nécessité d’une véritable métamorphose à même de nous permettre la mise en acte de nos imaginaires. Plus que jamais, l'amplification de la crise planétaire nous enjoint à l’action, à commencer par (re)créer du lien : c’est ce à quoi nous convie La Fabrique du Nous, initiée par l’IAC et URDLA.
À cette occasion, le Laboratoire organise la Station 21 « Cartographie des nous #2 / Le ménagement de la terre ». Qu’est-ce que le nous aujourd’hui ? Comment dessiner de nouvelles cartographies des relations entre humains et non-humains par l’intermédiaire du sensible et de la création ? Avec quelles cartographies des communautés vivantes un art de réhabi(li)ter la terre peut-il émerger ?
À l’instar des expositions et événements organisés par SILLON, qui vise à re-situer des pratiques artistiques dans ce qu’elles comportent d’implication et d’engagement au cœur d’un quotidien de vie, et en s’appuyant sur l’identité d’un territoire, la Station 21 Cartographie des nous #2/ Le ménagement de la terre propose de mesurer nos attachements à la terre avec des pratiques de description les plus fines possibles. Déplacer l’expression politique et démiurgique de l’aménagement du territoire vers celle, attentionnée mais précaire, d’un ménagement de la terre, cela signifie notamment prendre appui sur les matières, les fluides, les processus biologiques en tant qu’ils débordent « l’environnement » par leur puissance géomorphique.

1. Evénements
2. Tarification
3. Paiement